CORONAVIRUS : Israël doit assumer ses responsabilités de puissance occupante.

Betslem

La peur du coronavirus a saisi le monde entier. Israël et les territoires occupés ne sont pas à l’écart mais ils ont une chose en plus : les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont à la merci du gouvernement israélien pour les protéger de la pandémie. Et jusqu'à présent, Israël se dérobe à cette responsabilité. Les autorités israéliennes considèrent que leur seul devoir est d'empêcher les Palestiniens d'entrer sur le territoire d’Israël proprement dit (tout en envisageant également la possibilité de couper certains quartiers de Jérusalem-Est de la ville pour éluder leur responsabilité envers les Palestiniens qui y résident), d’assurer la coordination avec l'Autorité palestinienne et de délivrer permis pour des organisations internationales qui apportent du matériel à Gaza.

Il est de notre devoir de nous souvenir et de rappeler aux autres qu'Israël est responsable de la santé des 14 millions de personnes qui vivent sous son contrôle entre le Jourdain et la mer Méditerranée - y compris les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Cette responsabilité comporte la réponse aux besoins d'urgence, la fourniture de soins et d'équipements médicaux essentiels et la mise en œuvre de mesures de protection pour prévenir la contamination. Cela est d'autant plus pertinent que l'état désastreux du système de santé palestinien est le résultat direct de décennies d'occupation israélienne.

À ce jour, 12 cas de coronavirus ont été confirmés dans la bande de Gaza. Il est clair qu’une nouvelle propagation du virus dans ce pays entraînerait une catastrophe aux proportions horribles, compte tenu de la surpopulation extrême et des conséquences dévastatrices du blocus israélien qui dure depuis près de 13 ans. Le système de santé de Gaza s'est effondré bien avant d'avoir à faire face au premier patient COVID-19; l'extrême pauvreté et les conditions de vie insupportables ont eu un effet désastreux sur la santé publique avant même l'exposition au virus. Israël a créé cette situation à Gaza, il est donc responsable de la santé des deux millions de personnes qui y vivent. Israël ne sera pas en mesure de simuler l'innocence si ce scénario cauchemardesque se concrétise, n'ayant pas fait suffisamment pour l'empêcher en son temps.

Marwa Ghannam, B’Tselem  7 avril 2020 traduction P.L.