Analyses AFPS national

  • Salah : un message reçu le 22 mai

    Salah va bien, sa sécurité est assurée.
    Il remercie tout le monde à l'Afps pour la réaction rapide à l'occasion de l'agression dont il a été victime. Mobilisation qui a été efficace puisque le Ministere de aff. Etrangeres et le Consulat général à Jerusalem-Est, se sont emparés de la question. L'"enquête" suit son cours. Le Ministère des Affaires Etrangères affirme "être en contact régulier avec les autorités israéliennes sur la situation de M. Hamouri et qu'il leur demande "de respecter pleinement les droits de nos compatriotes." Il précise : "la situation de M. Hamouri continue à être suivie très attentivement, aussi bien sur le terrain, par notre réseau diplomatique et consulaire, qu’à haut niveau par les autorités françaises."

    Salah vous dit donc merci et à bientôt, pour son prochain passage en France et non pas pour un autre épisode violent contre lui où vous devriez vous mobiliser à nouveau !

  • Ils ne reculent devant rien !

    A faire circuler très largement 

    Img316

  • CORONAVIRUS : Israël doit assumer ses responsabilités de puissance occupante.

    Betslem

    La peur du coronavirus a saisi le monde entier. Israël et les territoires occupés ne sont pas à l’écart mais ils ont une chose en plus : les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont à la merci du gouvernement israélien pour les protéger de la pandémie. Et jusqu'à présent, Israël se dérobe à cette responsabilité. Les autorités israéliennes considèrent que leur seul devoir est d'empêcher les Palestiniens d'entrer sur le territoire d’Israël proprement dit (tout en envisageant également la possibilité de couper certains quartiers de Jérusalem-Est de la ville pour éluder leur responsabilité envers les Palestiniens qui y résident), d’assurer la coordination avec l'Autorité palestinienne et de délivrer permis pour des organisations internationales qui apportent du matériel à Gaza.

    Lire la suite

  • LE CAMP DE JENINE A PEUR

    Jénine, mercredi 1er avril

    Chers Amis La situation dans le camp comme à Jénine est très difficile. Un comité sanitaire d’urgence a été formé par l’UNRWA et le comité populaire, le dispensaire et les autres associations (centre de femmes,centre social et sportif... etc) afin d’essayer de former des personnes pour diffuser les mesures de précaution contre le virus dans le camp dont la surface est de moins de 1km2. Aucun cas n’a encore été enregistré à Jénine à ce jour mais on a peur de l’émergence de l’épidémie dans le camp.

    L’UNRWA, avec ses faibles moyens, tente d’assurer la mise à disposition de matériel et d’équipements médicaux en cas d’épidémie mais rien n’est assuré. La situation dans le camp est très grave : les écoles sont fermées, beaucoup de personnes ont perdu leur travail, on manque d’aliments et de médicaments. Toute la ville de Jénine est isolée des autres régions. Le retour des ouvriers palestiniens au camp qui viennent de perdre leur travail augmente le taux de chômage et l’occupation israélienne ne veut pas les prendre en charge en cas d’épidémie.

    Lire la suite

  • Le Conseil Municipal de Rezé adopte ce voeu

    La ville de Rezé est en partenariat avec Abu-Dis. Elle a reçu Salah Hamouri il y a quelques jours.Les Amis d'Adu-Dis Solidarité-Palestine, association citoyenne est au coeur de l'action politique pour renforcer les liens de Rezé avec la Palestine. Elle fait partie de la Plateforme44. Ce voeu a été adopté hier soir en CM à l'unanimité et applaudi par l'ensemble des conseillers. Une belle action !

    Voeu palestine cm fevrier 2020voeu-palestine-Reze-fevrier-2020.doc  

     

  • Et si ....on trouve des dattes palestiniennes sur le 44

    A Ancenis, ces dattes tout aussi goûteuses que les dattes de la colonisation !

    Dattes palestiniennes

  • Au Concorde et à Rezé : images de la venue de Salah Hamouri

    Ce matin à Rezé : réception à l'Hôtel de Ville avec les Amis d'Abu Dis Solidarité Palestine-Rezé et l'AFPS44 

    Salah reze

    Hier au Concorde après le débatConcorde 22 janvier 27rd

  • Salah HAMOURI reçu à Rezé

    L'article de Presse-Ocean et celui de Ouest-France 

    Salah reze po

    ---------

    Salah reze of

  • Deux interviews pour présenter la Semaine du film palestinien

    • Sur EURO-Radio Bella Jewell a parlé avec deux membres de l’équipe d’organisation pour la quatrième édition de la semaine du film palestinien en Loire-Atlantique.Ils ont discuté de l’importance de mettre en lumière la culture palestinienne, qui reste assez inconnue en France. Pendant le festival, qui débutera le 22 janvier, on peut bénéficier des projections, discussions, courts-métrages, et invités.
    • Sur Jet FM :  http://jetfm.fr/site/La-Quotidienne-mardi-21-janv-a.html…
      Montrer, parler de la Palestine autrement, à travers sa culture et son cinéma. C’est tout l’enjeu et l’objet de cette nouvelle édition. Deux de ses animateurs à l'antenne. ( 45 mn)

  • AGIR pour imposer le fin de la DETENTION ADMINISTRATIVE

    Près de 20 adhérents ou sympathisants de l'AFPS44, comme des centaines d'autres en France, ont dit avoir écrit à Maria ARENA présidente de la sous - commission des Droits de l'Homme du Parlement européen. Texte possible en bas de ce billet 
    Si vous le faites, mettez votre message en CC ou CCI à afpsnantes@wanadoo.fr

    La modulation (le raffinement...) des modalités de répression mises en oeuvre par les services israéliens ne connaît plus de limite: ainsi le cas d'Ismail Noaman Mohammad AFANEH, de Jerusalem, libéré ce jour après 18 ans de détention et arrêté à la sortie de la prison de Qéziot pour transfert au centre d'interrogatoire d'Al - Maskubiya à Jerusalem. Il n'est qu'un parmi beaucoup d'autres libérés...pour transfert immédiat dans un centre d'interrogatoire.

    Des dizaines de détenus administratifs sont ou ont été en grève de la faim en 2019 pour qu'on n'oublie pas leur existence.Les cas de maltraitances médicales se multiplient et les cas de tortures documentés également, comme pour Mays Abu Ghosh, étudiante, torturée durant les interrogatoires.

    Le nom même de certains détenus, parfois en détention administrative, ne doit plus être mentionné suite à la mise en oeuvre d'ordres militaires particuliers, les "gag orders" (interdiction de communiquer sur les dossiers).

    Pour certains détenus administratifs leur "procès" est fait par la presse à sensation avant tout jugement ...sur des motifs d'inculpation qui ne sont pas ceux des actes officiels d'inculpation, le dossier étant généralement vide (c'est le cas de Khalida Jarrar). 

    Le cas d'Ahmad Zahran, à qui il est promis une libération après plus de 100 jours de grève de la faim, est un symbole de la lutte nécessaire contre ces formes de répression totalement inacceptables.

    EN SAVOIR PLUS ... 

    Renouvelez vos appels à la fin immédiate de sa détention administrative !

    Le Groupe de travail-prisonniers de l'AFPS  - Sources: Haaretz, Maannews

    Lire la suite

  • La coopérative Al-Sanabel : Résister !

  • Livre : « RENCONTRES EN PALESTINE » de JUL’

    Signature vendredi 18 Octobre de 18h à 21 h Le Grenier – 120, rue du Général Buat – 44000 Nantes

    Jul’ découvre la Palestine en 2015, avec un groupe de jeunes comédiens amateurs Nantais et en 2016 dans le cadre d’une «Mission cueillettes solidaires» pour apporter son soutien aux paysans palestiniens qui subissent des difficultés à récolter leurs olives à cause de l’occupation et de la colonisation israélienne.

    De ces deux voyages naîtra l'envie d'y retourner avec un projet un peu plus personnel : compiler des témoignages sur ce qu'est la colonisation et l'occupation au quotidien quand on est palestinien de Cisjordanie.

    Lire la suite

  • L'AFPS44 aux forum des associations : un exemple à Blain

    A Blain, nous étions présents comme dans 4 autres communes du nord de l'agglomération nantaise. Occasion de faire connaître notre association mais surtout d'affimer l'exigence des droits humains et politiques du peuple palestinien. 

    Nous avons donc fait signer quelques cartes postales pour exiger de banques françaises qu'elles ne collaborent plus - même de façon indirecte- à la colonisation ou d'exiger de la Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat français, d'intervenir auprès d'Egis Rail de se retirer des projets d'extension des lignes du tramway de Jérusalem-Est, cautionnant ainsi la colonisation. 

    De nouveaux sympathisants et des adhésions à venir. De belles journées militantes.

    Lire la suite

  • "Non à l'antisémitisme et à tous les racismes". Rassemblement le vendredi 6 septembre à 18h

    l’AFPS44 s’associe au collectif d’organisations qui appellent au rassemblement le vendredi 6 septembre à 18h devant le monument aux 50 otages pour dire "Non à l'antisémitisme et à tous les racismes".

    Lire le texte du communiqué 

  • Réussite du tournoi de foot organisé par les JC44

    Rezé, samedi 6 juillet 2019 sous la canicule. Succès de la 1ère édition du tournoi populaire de foot en solidarité au peuple palestinien organisé par les Jeunes Communistes Loire-Atlantique. Merci aux organisateurs pour cette très belle initiative en soutien à la Palestine. A l'année prochaine pour la 2ème édition.

    Fott2

    Lire la suite

  • Paroles de jeunes palestiniens par les jeunes de la Bottière

    https://www.facebook.com/AFPS44/videos/372525403399820/

    En solidarité avec la Palestine, huit jeunes du quartier de la Bottière à Nantes et deux de leurs aînés montent et jouent à nouveau une pièce de théâtre en interprétant des textes écrits par des jeunes Palestiniens du camp de réfugiés de Jénine.

    Une réalisation de la Maison de quartier de la Bottière, de l'AFPS44 avec l'aide du Théatre Messidor   

    Bottiere

  • Nos présences de ce mois de juin 2019

    L'AFPS44 tenait stand seule ou avec des partenaires ou rencontre des partenaires. 

    - Aux Dervallières lors de l’édition 2019 du Grand Renc’Art, le 15 juin :  ce village a pour but de faire découvrir différentes cultures, d'échanger autour de celle-ci afin de mieux se comprendre, mieux vivre ensemble. La Palestine était représentée.

    - Aux journées des Associations Nantaises au parc des Chantiers les 15 et 16 juin 

    - A la soirée de cloture du Printemps du 102 aux CEMEA où les Jeunes de la Bottière ont porté les "paroles de Palestiniens" Un projet partagé.

    - Dans deux secteurs du département, l'AFPS44 rencontre des membres du CCFD-TS44 : information sur les réalités vécues par les Palestiniens. Des échanges à prolonger.

Date de dernière mise à jour : 14/05/2020