Analyses AFPS national

Nos dernières pages publiées : 

  • A Blain, la Semaine du film palestinien

    • Par
    • Le 12/01/2019

    70 entrées : en introduction, présentation de la semaine du cinéma palestinien et le film de ce soir Wajid. Après la projection nous passons au débat. Les échanges ne sont pas très fournis : quelques questions sur les conditions d'existance du cinéma palestinien en territoire israélien sur les difficultés du tournage, le financement de ce cinéma, et autres ...En fin de débat nous avons présenté les actions de l'AFPS.
    Le groupe de Blain avait disposé dans l'espace accueil, deux tables pour vendre de la bière au profit de la coopérative Al Sanabel, pour proposer à la signature les cartes-pétition sur l'extension du tramway de Jérusalem, vendre quelques livres et pour mettre à disposition le journal et quelques documentations.
     

  • Au Pouliguen, la Semaine du film palestinien

    • Par
    • Le 12/01/2019

    Au cinéma Pax du Pouliguen 40 personnes assistent à la projection de Samouni Road en présence du dialoguiste du film, Wissam, gazaoui francophone. Est faite une très brève présentation de la Semaine du film palestinien, car le film et long et il faut du temps pour l'échange avec la salle. 

    Celui-ci débute par une longue et nécessaire présentation du contexte et des conditions de réalisation du film ainsi que des choix de la "grammaire filmique" Notemment pour expliquer l'importance des dessins animés. Puis quelques questions sur la situation à Gaza et les rapports de l'Autorité palestinienne avec Gaza, avec Israël. Un coup de projecteur historique très rapide est donné pour expliquer la nature de la situation de la Palestine" : une situation de colonisation où est relevée la responsabilité de l'Europe. Sans doute un temps de débat écourté par la séance suivante.

    La soirée se termine par les possibilités dont chacun dispose pour dénoncer la violation permanente du Droit.  

    Saisie au vol cette phrase terrible de Wissam :" Il y a 40 ans ou plus le Gazaoui voyait le colon dans l'Israélien, il y a 30 ans il voyait le soldat, il y a 20 ans il voyait le tank, aujourd'hui il entend le drone et l'avion..."

    Lire la suite

  • Au Lutétia : La "Semaine du film palestinien"

    • Par
    • Le 12/01/2019
    80 entrées payantes, en très grande majorité des personnes non présentes à la séance de mercredi. La majorité des spectateurs sont restés au débat, des informations complémentaires ont été apportées, quelques questionnements et notamment quelles actions efficaces pouvons nous engager en tant que citoyens ? Quelques pétitions " tramway ont été signées et 6 personnes ont laissé leurs coordonnées.
    Avec un total de 140 spectateurs sur les deux séances,  satisfaction pour la participation Et  pour certains bénévoles, ce fut un véritable  plaisir de projeter un film en 35 mm.

  • La Semaine du film à Bouguenais

    • Par
    • Le 11/01/2019
    Ce soir 63 personnes à Bouguenais,  presque toutes  sont restées après le film Samoni Road. Le film a impressionné le public et Wissam a présenté l'origine, la construction du film, sa philosophie, la démarche.
    Les questions ont été pointues et les réponses d'une sagesse et d'une précision suisse, pardon gazaouie, public enchanté par le film et l'intervenant.

    Lire la suite

  • Norma Marcos à Pornic

    • Par
    • Le 11/01/2019

    Dans le cadre de la Semaine du film palestinien, la 1ère des 3 séances programmées est assurée par Norma MARCOS qui présente son film " Un été brûlant en Palestine" Plus de 60 personnes applaudissent la réalisatrice à la fin de la projection. Celle-ci avait été précédée de son court-métrage très fin, troublant dont on ne saisit le sens que dans les dernières images. Deux très belles surprises.

    Le long métrage illustre la vitalité de la société palestinienne, sa ténacité malgré les conditions de vie difficiles : ils et elles font du sport automobile , organisent des concours sportifs ..., des compétitions de natation, ou de cuisine géante, de la musique ! Les Palestiniens sont des gens "NORMAUX" ! Et puis, pendant cet été 2014, cet été "brûlant"  la guerre de Gaza et la très grande solidarité spontanée qui s'organise... Le film propose beaucoup de sujets de découverte, de discussion pour mieux comprendre ce que vivent les Palestiniens dans toute leur diversité.

    Des échanges après le film sur les choix de Norma, sur la situation, sur l'avenir. Une belle soirée appréciée. De très nombreuses signatures de pétition pour dénoncer la participation de sociétés françaises au développement du tramway colonial de Jerusalem-Est

    Lire la suite

  • La "Semaine du film" à Nozay

    • Par
    • Le 11/01/2019
    Soirée à Nozay  dont c'est la première participation à la semaine du film palestinien en collaboration avec le Comité Palestine de Châteaubriant.73 entrées payantes. Excellent accueil du cinéma : avant la séance repas (avec participation)  en présence de  Dima, repas  auquel  étaient conviés  les bénévoles  
    A l'issue du film ,tous les spectateurs sont restés au débat ; Dima a apporté des précisions sur la destruction de son village en 1967, sur la manière dont elle a obtenu les archives de l'armée israélienne, la dispersion des habitants, etc..très intéressant .
    Après le débat , les spectateurs ont pu continuer l'échange avec Dima, très chaleureuse , autour d'un pot (avec pâtisseries) offert par le Comité Palestine de Châteaubriant et les militants AFPS présents.
    Belle soirée.

  • La Semaine du film à Heric

    • Par
    • Le 11/01/2019
    Soirée Cinéma LE GÉN'ÉRIC à Heric jeudi 10 janvier 2019.
    Fréquentation : 52 entrées payantes, ce qui selon le responsable du Gén'éric est correct pour un jeudi soir dans la période, meilleur que les  séances des jours précédents.
    Pour cette première séance - la seconde est pour lundi avec Wajib - 2 films sont projetés : un court-métrage, Ave Maria et un long-métrage,Téléphone arabe. Présentation de la "semaine du cinéma palestinien" et les films de la soirée, précisant que les œuvres étaient des fictions, pas des documentaires.
    A l'issue du visionnage pratiquement tous les spectateurs sont restés pour un débat d'environ trois quarts d'heure. 
    Questions sur les conditions d’existence  et de tournage du cinéma palestinien en territoire israélien. L'humour voire l'auto-dérision du long-métrage sont soulignés ainsi que la créativité ; ces films montrent que le cinéma palestinien ne se cantonne pas dans une production politique, militante. Un échange sur la question démographique avec l'accroissement plus rapide de la population palestinienne, et d'autres sujets ...
    En fin de débat nous avons présenté l'AFPS : ses objectifs et ses actions.

  • "La Semaine" au Cinématographe

    • Par
    • Le 10/01/2019
    Première et belle réussite si on en juge par les applaudissements à la fin de la séance  pour cette troisième édition  de la Semaine du film palestiien avec une soirée court métrage reflétant les réalités d'aujourd'hui sous le ton du documentaire aux regards sensibles de ces exilés de leur propre exil. Avec une belle surprise, la présence d'un des protagonistes du film, un musicien  vivant à Nantes. Le dialogue à trois voix palestiniennes a été d'autant plus remarquable.
    Auparavant en hors d'oeuvre, deux courts métrages de fiction jubilatoires Ave maria qui sera projeté dans d'autres salles pendant cette semaine et la Pierre  de Salomon.  Jubilatoires mais ces courts métrages traitaient des questions bien présentes en Palestine

    Lire la suite

  • Ouverture de la Semaine

    • Par
    • Le 09/01/2019

    Au Concorde à Nantes le 8 janvier

    Concorde 8012019

  • A Blain, une première pour l'AFPS44

    • Par
    • Le 08/09/2018
    Première participation à la fête des associations de Blain plutôt réussie.
    Bonne implication des bénévoles : 26 signatures de pétion 
    3 nouveaux, sympathisants 1 réadhésion 
    Une de nos actions : informer et agir pour pour l'affirmation des droits nationaux des Palestiniens.
    Blain sept2018

  • 24 mai 2018 Déclaration unanime au Conseil Municipal de Bouguenais

    • Par
    • Le 15/06/2018

    Le Conseil Municipal de Bouguenais, réuni ce soir, a voté à l’unanimité la déclaration suivante :

    Le conseil municipal de Bouguenais, réuni le 24 mai, s’exprime suite aux événements tragiques qui endeuillent depuis plusieurs semaines la Palestine et fait part de son inquiétude et son indignation. 

     

    Lire la suite

  • Le voeu du Conseil Municipal de Rezé - 31 mai 2018

    • Par
    • Le 06/06/2018

    A la suite des massacres de Gaza, un voeu voté par l'ensemble du Conseil municipal
    V u palestine cm reze 31mai18 defv-u-palestine-cm-reze-31mai18-def.pdf (258.02 Ko)

  • Interdiction des produits des colonies

    • Par
    • Le 18/05/2018

    Jeudi 17 mai à Nantes avec Amnesty International, 420 signatures recueillies pour exiger de la France l'interdiction des produits des colonies. Des échanges fructueux, des contacts noués.

    L'étiquetage règlementaire français et européen n'est pas respecté, des produits des colonies sont toujours étiquetés Israël. Dans le doute, nous n'achetons pas de produits israéliens !

    Vous pouvez signer en ligne à https://www.amnesty.fr/justice-internationale-et-impunite/petitions/interdisez-limportation-des-produits-issus-des-colonies-israeliennes

    Lire la suite

  • Informer sur les marchés

    • Par
    • Le 13/05/2018

    Informer sur le massacre de Gaza et les "Marches pour le Droit au retour" de la société civile de Gaza : 

    Nous étions 3 sur le marché de Tharon et 8 sur celui de ST-Brevin, membres d'associations de la PLateforme44 ou sympathisants. 850 tracts distribués, des contacts intéressants, mettre les bons mots soient mis sur les réalités vécues par les Palestiniens. Des signatures pour alerter E Macron. C'est ainsi que l'opinion publique évolue...

    St brevin2

  • Le 1er mai à Nantes

    • Par
    • Le 02/05/2018

    Une petite vingtaine d'adhérents de l'AFPS participent au rassemblement et au défilé. De très nombreuses cartes postales pour "Salah" et dénonciation "Banques" sont signées. Distribution de tracts "interdiction des produits des colonies" et Gaza.
    Le panonceau "Salah" interpelle et donne l'occasion d'expliquer et de faire signer.
    Des contacts précieux quand on explique les "liaisons dangereuses " de la BPCE à un responsable syndical de ce groupe qui ignorait tout de cette complicité avec la colonisation. Des leçons pour des actions futures !
    A noter l'intervention du responsable syndical Solidaires qui à la tribune a dénoncé le déni des droits des palestiniens et la répression actuelle à Gaza.

    1mai nantes

  • Orvault s'engage pour la Palestine

    • Par
    • Le 12/04/2018

    La municipalité d'Orvault a voté un voeu pour la Palestine, à l'unanimité, lors du Conseil Municipal du 9 avrilPalestine voeu orvaultpalestine-voeu-orvault.pdf (254.87 Ko)

Date de dernière mise à jour : 18/02/2024