Salah Hamouri

  • La Ville de Rezé soutient Salah Hamouri dans son combat pour la liberté

    Mme F. D. donne lecture de l'exposé suivant Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, résident de Jérusalem Est subit depuis 20 ans un harcèlement continu de la part de l’État d’Israël.
    La ville de Rezé a toujours soutenu son combat pour le respect des droits humains, en particulier contre les détentions administratives sans motif des prisonniers politiques palestiniens.
    Pour rappel, la ville de Rezé a accueilli Salah Hamouri en janvier 2020. Après les années d’emprisonnement arbitraire, c’est la vie privée de Salah qui est attaquée : interdiction à sa femme de se rendre à Jérusalem où vit la famille, impossibilité faite à ses enfants de naître à Jérusalem, interdiction faite à cette famille de se regrouper pour vivre ensemble à Jérusalem, la ville où il est né et entend
    demeurer.
    Depuis le mois de juin 2020, il vit sous la menace d’une expulsion imminente : Israël a décidé de révoquer le statut de résident de Jérusalem de Salah Hamouri pour « défaut d’allégeance. »
    Il lui est interdit, dans l’attente des procédures d’appel, de se déplacer. Il se retrouve bloqué à Ramallah, il ne peut plus exercer sa profession d’avocat et il vient de lui être retirée sa couverture santé pourtant obligatoire. Salah Hamouri a besoin de notre soutien y compris financier pour mener à bien son combat, mais aussi le combat des palestiniennes et palestiniens qui subissent les mêmes discriminations. Il est proposé au conseil municipal de participer à ce fonds de soutien en versant une subvention exceptionnelle de 500 euros à l’association France Palestine.
    Le conseil municipal, Vu le code général des collectivités territoriales et notamment l’article L 2311 7, Vu la loi n° 2007 147 du 2 février 2007 qui dispose que « Dans le respect des engagements internationaux de la France, les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent mettre en œuvre ou soutenir toute action internationale annuelle ou pluriannuelle de coopération, d'aide au développement ou à caractère humanitaire »,
    Après en avoir délibéré, le CM approuve l’attribution d’une subvention exceptionnelle de 500 euros à l’association France Palestine.

    ‌ 19. Subvention exceptionnelle à l’association France Palestine -intervention des élu.es de Rezé à Gauche Toute 

    La panoplie du régime d’apartheid de l’état israélien pour perpétrer le transfert forcé des Palestiniens de Jérusalem est diversifiée et inhumaine : démolition de maisons, expulsions confiscations de terres, harcèlement, emprisonnement, privation du droit à la santé et à l’éducation. Et une des plus récentes : le retrait du statut de résident pour défaut d’allégeance. Salah Hamouri est le premier visé par l’application de cette loi inique. Il se bat pour lui mais aussi pour toutes et tous les autres qui risqueraient de subir le même sort après lui. L’asphyxie financière est un des moyens utilisés par Israël pour rendre la vie des Palestiniens de Jérusalem impossible. C’est pourquoi nous voterons cette délibération de soutien financier à Salah Hamouri, pour l’aider à mener à bien ses actions juridiques. Pour encourager les Rezéens et les Rezéennes qui le souhaitent à participer à ce soutien financier, nous proposons que le service communication de la ville affiche le lien de la cagnotte de soutien à Salah Hamouri sur le site internet de la ville.

    Merci à cette assemblée d’exprimer encore une fois l’attachement de la ville de Rezé au respect des droits humains.

  • Salah Hamouri menacé d'expulsion

    Dans un hebdo du Pays de Retz 

    Salah cdpr

  • Ils ne reculent devant rien !

    • Par
    • Le 21/05/2020

    A faire circuler très largement 

    Img316

  • Au Concorde et à Rezé : images de la venue de Salah Hamouri

    • Par
    • Le 23/01/2020

    Ce matin à Rezé : réception à l'Hôtel de Ville avec les Amis d'Abu Dis Solidarité Palestine-Rezé et l'AFPS44 

    Salah reze

    Hier au Concorde après le débatConcorde 22 janvier 27rd

  • Salah HAMOURI reçu à Rezé

    • Par
    • Le 22/01/2020

    L'article de Presse-Ocean et celui de Ouest-France 

    Salah reze po

    ---------

    Salah reze of