Bouguenais a sa rue Anabta, nom de la collectivité palestinienne en partenariat

Texte sur la Palestine, lu le 18/6 lors de notre dernier conseil municipal de la mandature. La commune de Bouguenais en Loire-atlantique a accepté de faire référence à la Palestine en appelant Anabta (jumelée avec Bouguenais) une des artères de la ville. 
Très peu de villes en France font état de la Palestine dans des noms de rue, avenue, boulevard…. 
Les militants de Bouguenais membres des associations locales et/ou de l'AFPS ont porté ce projet. Qu'il serve d'exemple. 
--------------------------------
"Cela fait plusieurs années, nous appelions la majorité municipale à ce qu'une dénomination d'une voie fasse référence à la Palestine, et de montrer notre solidarité et notre attachement envers ce peuple opprimé, outre les travaux effectués par l'association ABJC. C'est chose faite et nous nous en félicitons. 
Néanmoins, alors que l'humanité est plongée dans une crise sanitaire mondiale sans précédent, à 3.500 km de chez nous, le gouvernement israélien, soutenu par l'administration Trump, flattant grossièrement l'électorat nationaliste et conservateur du pays, envisage d'annexer une partie de la Palestine, et en détruit une autre partie. Ce qui se passe là-bas, c'est l'abandon de toute idée de paix, le choix d'une guerre sans fin pour imposer la domination d'un peuple sur un autre peuple, un plan mortifère, cassant toute idée de droit international. 
Alors, si demain, après-demain, les 24 communes de la Métropole, puis les 35.000 communes de France et de Navarre, demandent, lors d'un conseil municipal, que cesse le dépeçage de la Palestine, peut-être que le gouvernement Macron, associé aux autres gouvernants européens, fera évoluer favorablement cette situation déplorable au Proche-Orient."