Raeda Sa'adeh

Cette photographe vidéaste paletinienne est née en 1977 à Umm Al-Fahem.

Après des études à Jérusalem et à New York, elle s'installe à Jérusalem où elle vit actuellement.

Son oeuvre se concentre sur l'étude de la femme palestinienne avec un focus sur le contexte particulier de femmes qui vivent sous occupation. Elle introduit une pointe d'humour dans son travail qui se veut un témoignage des paradoxes et frustrations dans la vie quotidienne des palestiniennes.

Elle n'hésite pas à se mettre en scène dans des photographies ou des vidéos.

Desert

Vacuum

Dans "Vacuum", elle revisite, au format vidéo, le mythe de Sisyphe en se filmant, passant l'aspirateur dans le payasge entre Jéricho et la mer Morte.
 

Dans son oeuvre "Pénélope", le personnage qu'elle incarne tricote, au pied d'un mur de séparation, la laine d'une pelote démesurée.

Mur

"Pénélope" 

Porte maison

"Crossroads"

Elle est également en scène dans son oeuvre "Crossroads", sur le pas de la porte de sa maison, une valise à la main et un pied prisonnier d'un cube de béton.
C'est aussi elle qui tire desespérement le mur dans "Moving".

Mur 3

"Moving "

Femme allongee

"Who will make me real"

Sa création "Who will make me real" la présente allongée paisiblement habillée de journaux titrant sur Gaza et ses victimes.

 

Au delà des créations qui se nourissent de la mythologie, son oeuvre s'enracine dans la peinture classique. Elle reprend des tableaux tels La Laitière de Vermeer ou La Joconde pour questionner le statut des femmes palestiniennes.

 

Laitiere

"La laitière"

Mona

"Mona Lisa"

 

Date de dernière mise à jour : 08/11/2019